Higgs, qu’est-ce que vous faites ? Nous sommes officiellement en mission... Une mission de routine de rang D, certes, mais ce n’est pas une excuse pour prendre notre tâche à la légère.

Pas de stress, lieutenante. La mission commencera officiellement lorsque la cible sera là. En attendant, j’ai le droit de m’occuper comme je veux, non ?

La cible va arriver d’une minute à l’autre et je suis votre supérieure, alors rangez ce téléphone avant que je ne vous le confisque.

Ça va, ça va, je vous ai entendu, je ne suis pas un enfant !

Si, vous êtes un enfant, Higgs. Vous n’avez aucune discipline et je vous rappelle que vous vivez encore chez vos parents...

Chez mes parents ? Sûrement pas ! Je vis avec ma soeur... Le loyer est pas cher, j’ai mon propre labo au sous sol et j’ai l’occasion de rencontrer toutes ses amies...Si vous connaissez un meilleur deal, prévenez-moi.

S’il vous plaît, rendez service à tout le monde, trouvez-vous une copine !

J’y travaillais en ce moment même ! Vous connaissez Lovatar ? C’est la toute dernière application de rencontres.

C’est le dernier cri en matière d’intelligence artificelle appliquée au dating. Même plus besoin de se fatiguer, l’IA joue le jeu de la séduction pour vous !

Là, par exemple, je suis sur un coup à l’instant même où je vous parle !

S’il te plaît, fais au moins semblant d’être intéressée. Si j’arrive au bout des dix premières minutes gratuites, je peux toujours essayer de lui reflier un abonnement premium !

C’est gratuit, mais avec la version payante, vous avez accès à plein de fonctionnalités supplémentaires, comme démultiplier votre Lovatar. Vous devriez essayer, lieutenante.

Il y a encore des gens qui utilisent ces applications ? Vous pensez trouver l’amour comme ça ?

Je suis censé faire quoi ? Attendre le coup de foudre au rayon viande artificielle du supermarché ? C’est quoi votre technique, à vous ? Je ne vous entends jamais parler de votre vie privée...

Je n’ai pas à partager ma vie privée avec vous... Mais pour votre information, la seule chose qui m’importe, c’est en finir avec ces stupides missions de routines. J’ai de l’ambition, vous connaissez ce mot ?

Mon ambition, c’est de rentrer en vie chez moi, le soir. Les missions de routine, ça me va. J’ai choisi ce job pour les robots, pas pour le danger.

Mais je laisse mon entourage croire que nos missions sont plus dangereuses qu’elles ne le sont vraiment... ça fait de moi la star des dîners de familles ! Pas vrai Smiley ?

Les rares fois où mon père m’adresse la parole c’est pour faire remarquer que lui, à mon âge, il était A+ ! Nous n’avons définitivement pas les mêmes valeurs... Je ne suis pas prête s’être promue, avec un équipier pareil !

Attendez... Vous dite que c’est ma faute si votre carrière n’avance pas ?

VoilĂ  la cible. Nous finirons cette conversation plus tard....

Vous savez c’est quoi votre problème ? Votre sale caractère. Si vous faites équipe avec moi parce que je suis le seul à pouvoir vous supporter !

Vous pensez que c’est un jeu, Higgs ? Vous trouvez que les robots sont cools ? Laissez-moi vous rappeler qu’entre les mains d’organisations criminelles et terroristes, ils menaçent la paix et la sécurité partout dans le monde. C’est la raison d’être du GRIT. Nous combattons les robots crées pour faire le mal.

Ces tueurs mécaniques se perfectionnent de jour en jour. Ils ne connaissent ni la peur, ni la fatigue, ni la pitié. Alors si vous voulez avoir une chance de survivre le jour où les choses deviendrons sérieuses, je vous conseille de vous entraîner !

J’ai choisi ce job parce que je voulais rendre le monde meilleur... Après dix ans au service du Gouvernement je n’ai plus beaucoup d’illusions, mais j’espère encore pouvoir faire une différence. Tout ce que je veux, c’est avoir une chance de faire mes preuves ! En attendant mon heure, je n’ai pas le temps pour les distractions.

Allez, montez. Finissons-en avec cette mission !

M. le Président ?

Je suis venue pour vous tuer.

Passe le bonjour Ă  Umbro !

Tu as fini de jouer, Nimrod ? Si tu veux apprendre à te servir d’une arme, tu devrais prendre des leçons de tir, au lieu de me faire perdre mon temps.

Je ne joue pas, j’entraîne mes réflexes ! Les assassins de ONE peuvent frapper n’importe où et n’importe quand, alors je dois être constamment sur mes gardes.

Justement je suis venue te dire que tout est en place pour l’opération “Train de nuit”. La Police Internationale, le GRIT et les forces spéciales sont mobilisés, selon le plan que tu as établi. Je ne vois pas comment Umbro pourrait nous échapper.

Il ne reste qu’une seule zone d’ombre. Tu ne m’as pas dit ce qu’il y avait dans la valise.

Attends, regarde-moi de plus près...

Il va falloire faire un check up.

Maintenant ? Mais on nous attend en salle de Commande... Nous risquons d’éveiller les soupçons !

S’il te plaît, ça ne prendra pas plus de cinq minutes.

D’accord, tu as cinq minutes... Mais tu vas me dire ce qu’il y a ?

Tu as un tic nerveux au niveau de ton oeil droit. Il faut que je corrige ça avant que quelqu’un ne s’en rende compte.

Pendant que tu es dans mon interface neurale, profites-en pour vérifier mon niveau d’anxiété. Elle est anormalement élevée ces temps-ci.

J’ai besoin de ton anxiété en ce moment, elle te rend prudente. Nous passons tellement de temps ensemble que les gens commencent à penser que nous sommes amants. Honnêtement, c’est mieux comme ça...

Je m’en fiche de ce que les gens pensent. Mais je n’aime pas quand tu me caches des choses. Pourquoi tu ne veux pas me dire ce qu’il se passe ? Quel est le véritable but de cette opération ?

Je ne te cache rien, ce sont des informations confidentielles. Seuls moi et le professeur Kahn sommes au courant et c’est déjà trop.

Toi, le professeur Kahn… et Umbro… Qui est-il ? Quel est le lien qui vous unit ?

Il y a vingt ans...

Nous avons créé un monstre...

Est-ce que nous sommes... des dieux ?

Un monstre, qui consume la lumière et les coeurs.

Nimrod, si tu franchis cette porte, ne te considères plus comme faisant partie de cette famille.

Nous devons l’arrêter...

Nous devons arrĂŞter Umbro.

C’est tout ce que tu dois savoir, Nadia.

Rappel de la mission, Higgs. Nous devons escorter le professeur Khan, ainsi que la valise qu’il transporte, jusqu’au point d’arrivée. Le professeur est accompagné de son propre service de sécurité, cela veut dire que la valise est notre entière responsabilité.

Cette valise… On sait ce qu’elle contient ? J’ai cherché des infos dans la base de donnée, mais sans succès.

Vous devriez arrêter de fouiner et vous contenter de suivre les ordres. La mission est claire, nous devons simplement escorter la valise au point de rendez-vous. Ce qu’il y a dedans ne change rien.

Contentons-nous d’éliminer toute menace robotique. C’est pour ça que le Gouvernement nous paye.

Et pas très bien si vous voulez mon avis... Vous ne trouvez pas ?

J’ai besoin d’une mise à jour, maman... Je n’aime pas mon nouveau corps.

Qu’est-ce que tu racontes Mercure? Ton corps est parfait. Il est indestructible !

Je n’aime pas mes fesses. Elles sont plates.

Ton derrière est bien assez rebondi comme ça, crois-moi ! Le convoi devrait arriver bientôt, est-ce que tu as un visuel ?

Oui, je les vois... seulement deux agents ? Ça va être du gâteau...

Une attaque ?? Couvrez-moi, Higgs ! Je vais voir de plus près !

Je vous l’avais dit qu’il y avait quelque chose qui sentait mauvais ! Soyez prudente !

Je vois la valise... Comme je l’avais dit, du gâteau !

Quoi ??

Higgs, lancez un scan. Pouvez-vous me dire si cette chose a des points faibles ?

Je peux vous dire qu’elle utilise la chaleur. Ne l’approchez pas si vous ne voulez pas fondre comme un Marshmallow. En dehors de ça, son exo-squelette est presque parfait ! C’est vraiment du bel ouvrage !

Je t’ai entendu mon chéri. Viens me voir de plus près, j’ai plein de surprises pour toi !

Mettez votre fétiche pour les robots de côté pour le moment, je vais commencer par l’attirer loin du professeur.

Maman ! Elle s’enfuit avec la valise !

Rattrappe-lĂ  ! Bouge tes grosses fesses !

Si seulement !

Higgs, je pense que le professeur est hors de danger, mais j’ai besoin de votre aide !

VoilĂ , Lieutenante ! Smiley arrive Ă  la rescousse !

Ne me fais pas honte, Mercure, tu ne vas pas perdre face à un minable robot du GRIT ! Je pourrais éternuer dans un mouchoir et il en sortirait les plans d’un meilleur robot !

Vas-y Smiley ! Finis le travail !

Assez !!

Qu’est-ce que tu penses de ça ? Voyons comment tes circuits résistent à la chaleur...

Smiley ! Ton système ne peux pas supporter une temprétaure si élevée ! Ejecte-toi !

Et de un...

Merde... Inutile de continuer à courir, je vais me fatiguer avant elle ! Vous avez une autre idée, Higgs ?

Désolé lieutenante, je ne peux rien faire de plus pour le moment. Smiley a besoin de temps pour se remettre de la surchauffe.

Ouaaah !!

Tu es vraiment prête à mourir pour protéger cette valise ?

Hi hi hi ! C’est tout ce que paut faire le GRIT face à mes robots ? Se cacher derrière une voiture ?

Pas de chance pour elle, j’adore brûler des voitures...

Telle mère, telle fille ! Je suis fière de toi ma chérie !

Je n’ai pas dit mon dernier mot...

N’y vois rien de personnel, je fais juste mon travail.

Je suis une tueuse de machines...

Et aujourd’hui...

C’est MON jour ! Alors, crève !

Raaaaaaaaaaaaaah !

Merde !

Qu’est-ce que je fais, maman ? Je l’achève ?

Laisse-la, nous n’avons pas de temps à perdre. Occupe-toi plutôt de la valise !

Vide !

Oui, comme prévu. le Gouvernement n’est pas assez stupide pour faire protéger la vraie valise par ces trois idiots, mais il fallait quand même en avoir le coeur net... Maintenant rends-toi vite au prochain point de rendez-vous ! Notre timing est serré !

J’espère que la suite sera plus amusante...

Professeur Khan, êtes-vous blessé ?

Je n’ai pas signé pour ça ! S’il y avait des explosions, il fallait embaucher une doublure ! C’est la dernière fois que je travaille avec le Gouvernement, croyez-moi ! Mon agent va m’entendre !

Professeur ??

Arrêtez de m’appeler professeur ! Je suis aussi professeur que mon chien est philosophe ! Je suis un acteur, c’est un déguisement, vous ne le voyez pas ?

C’est un scandale ! Qui va me rembourser mon costume ? Qui est responsable, ici ?

Moi.

Lieutenante ! Dieu merci, vous êtes en vie ! Pouvez-vous me dire ce qu’il se passe ?

La valise est vide. De toute évidence il s’agissait d’une fausse mission... D’un leurre pour détourner l’ennemi du vrai objectif.

Vous n’étiez pas au courant non plus ? On dirait bien qu’on a tous été dupés ! Sacré Gouvernement !

Oui, on a été dupé. On a risqué notre vie pour une valise vide et un acteur raté !

En regardant le bon côté des choses, on peut se dire qu’on a participé sans le savoir à une mission top secrète...

En tant que simple figurants, Higgs ! Encore et toujours des rĂ´les de figurants !

Croyez-moi, on s’y habitue !

Désolé pour le retard. Nous avons loupé quelque chose ?

Le leurre a fonctionné, le faux convoi a été attaqué par un robot, que nous supposons appartenir à ONE.

Un seul ? Alors dans ce cas je doute qu’Umbro soit tombé dans notre piège !

J’ai la conviction qu’il se montrera en personne ce soir...

Le professeur Kahn est sauf pour le moment, il voyage incognito à bord d’un train étroitement surveillé par la Police Internationale.

Même si Umbro est déjà à bord, il n’y a aucune chance qu’il arrive jusqu’au wagon du professeur...

Hey, bonne nouvelle Lieutenante. La mission a été réévaluée au rang B. Ce sera bon pour votre promotion...

Peu importe, je suis fatiguée de tout ça. C’est décidé. Demain, je démissionne.

Qu’est-ce que vous racontez ? Vous avez été super, là-bas !

J’ai perdu, Higgs ! Je me suis fait battre à plate couture ! C’était ma chance et j’ai complètement foiré... Je ne vais pas attendre encore dix ans pour la prochaine !

Ne soyez pas si dure avec vous-même. Ce robot était bien plus perfectionné que tout ce que j’ai vu ! C’était de la première classe, je peux vous le dire !

Eh bien je pensais que j’étais une agente de première classe... Comme mon père.

Votre père, justement, pensez à lui. Vous allez le décevoir si vous abandonnez maintenant !

Et alors ? Je le déçois déjà, quoi que je fasse. Je ne vois pas ce que ça changerait.

Vous savez quoi ? C’est moi qui ait été nul. J’ai paniqué… J’étais tellement paralysé par la peur, que je me suis fait pipi dessus ! Quelques gouttes, mais je vous jure que c’est vrai ! Tout ça, c’est à cause de moi !

Vous aviez raison ! Vous méritez un meilleur équipier !